15th mars 2016

La SEP ne m’empêche pas de gérer mon entreprise

Sanket, 38, Inde

J’étais en master aux États-Unis quand on m’a diagnostiqué la SEP. C’était en 2003. Aujourd’hui, je vis à Indore, en Inde, avec ma femme et nos deux enfants (3 et 8 ans). Je suis ingénieur en mécanique et je dirige une entreprise qui fabrique des pièces détachées automobiles. J’emploie 200 personnes et j’aime mon métier.

J’ai des troubles de l’équilibre et je souffre de crampes et de douleurs dans les jambes, ce qui rend chacun de mes pas difficile. Pour moi, il est nécessaire d’avoir une attitude positive pour pouvoir vivre en paix avec la SEP.

Vivre avec la SEP est une lutte permanente entre deux forces : le corps et l’esprit. Si je devais donner un conseil à quelqu’un, je dirais qu’il faut toujours donner la priorité à l’esprit plutôt qu’au corps. Si votre esprit contrôle votre corps, vous aurez confiance en vous. Je dis souvent aux gens de ne pas donner trop d’importance à la SEP et de continuer à vivre leur vie.

informations associées

22nd juin 2020

Nous l’avons fait ! La Journée mondiale de la SEP 2020 a été incroyable. Ensemble, nous avons apporté notre soutien à…

5th juin 2019

L’illustration « Ce que je veux que tu saches sur la SEP »‎ est un élément important de la boîte…

5th juin 2019

Dans le monde entier, des personnes ont partagé leur histoire, « Ma SEP invisible ». Regardez ces interviews personnelles afin de mieux…

My invisible MS story Daan