Les astuces de Mike pour vivre avec la SEP

Mike est un Anglais qui vit à Melbourne, en Australie. Il est papa, travaille à temps plein, et est atteint de la SEP.

Faites une pause

Après une matinée chargée au travail, je suis généralement assez fatigué. J’utilise ma pause déjeuner pour prendre le soleil. Je sors pour prendre l’air et tenter de me changer les idées. Le fait de m’éloigner de mon bureau me permet de recharger les batteries pour l’après-midi.

Apprenez à dire « non »

Je vis avec la SEP depuis environ neuf ans, mais j’essaye toujours d’améliorer ma manière de gérer les choses. Je continue d’apprendre régulièrement ce que je peux et ne peux pas faire. Continuez d’apprendre, c’est un processus. Lorsque l’on vous demande d’en faire davantage ou que vous pensez que vous devriez en faire davantage… Ne le faites pas. Soyez conscients de vos limites, apprenez-les, testez-les et apprenez à dire non.

Parfois, il faut s’arrêter

Être papa, c’est génial ! Mais être papa avec la SEP, c’est difficile. Le week-end, on court partout avec les enfants, pour les emmener à leurs différentes activités sportives. J’adore ça mais je lutte vraiment contre la fatigue alors, le week-end, je fais souvent une sieste après le déjeuner.

Écoutez votre corps

L’un de mes symptômes est que j’ai des migraines lorsque j’en fais trop. Je les sens arriver, alors je les utilise comme système de première alerte pour me dire que je dois me détendre. Je suis attentif à la manière dont je me sens et si je me sens particulièrement mal, j’essaye de déterminer ce que j’ai fait différemment.

Ne buvez pas d’alcool pendant la semaine

L’alcool est un défi spécifique pour moi, même si je bois seulement deux verres, je me sens complètement à plat. Maintenant, je ne bois plus du tout d’alcool pendant la semaine, car cela m’empêche de donner le meilleur de moi-même au travail et pour ma famille.

Trouvez une activité qui vous aide à oublier la SEP

Je vais au travail à vélo. Ce qu’il y a de bien avec le vélo, c’est que cela me fait oublier ma SEP et que je ressens plutôt une véritable fatigue physique. Je suis conscient du fait que toutes les personnes atteintes de la SEP ne sont pas en mesure de faire du vélo mais cela aide de trouver une activité qui vous fasse ressentir cela !