Select Language
  • Português
  • Français
  • Español
  • English
  • العربية

Récompenser les progrès réalisés dans la recherche contre la SEP

Comment célébrons-nous les réalisations et l’innovation dans la recherche contre la SEP ?

La recherche nous rapproche de l’éradication de la SEP. Afin de conserver cette dynamique, il est essentiel de promouvoir l’innovation et de récompenser les réalisations en matière de recherche contre la SEP.

Voici quelques exemples de la façon dont des organisations, au sein du mouvement mondial de lutte contre la SEP, notamment l’ARSEP (France), la MS Research Australia (MSRA), l’Italian MS Society (AISM), la MS Society of Canada, la Stichting MS Research (Pays-Bas), la National MS Society (États-Unis), et la UK MS Society), soutiennent la recherche contre la SEP et nous rapproche de son éradication.

Étudiants et jeunes chercheurs

Les organismes de SEP en France, en Australie, au Canada, aux Pays-Bas, aux États-Unis et dans de nombreux autres pays, permettent aux étudiants à l’issue de l’obtention de leur diplôme, au cours de leur doctorat ou à l’issue de ce dernier, d’apporter leur précieuse contribution à la recherche contre la SEP, par le biais d’un large éventail de bourses. Ces récompenses offrent aux étudiants des milliers de dollars pour qu’ils puissent poursuivre leurs études dans le domaine de la SEP.

Il existe par ailleurs un très grand nombre de soutiens disponibles pour les jeunes chercheurs ambitieux qui se sont lancés dans des carrières prometteuses pour la recherche contre la SEP, notamment des bourses proposées par l’AISM et la MSRA. Les bourses pour les jeunes professionnels et le Career Development Award (récompense en matière d’avancement professionnel) de la UK MS Society sont autant d’autres mesures mises en place pour soutenir les chercheurs talentueux, à l’issue de leur doctorat, et leur permettre de devenir des enquêteurs indépendants dans le domaine de la SEP. La bourse du médecin Sylvia Lawry de la National MS Society (NMSS) permet de former les jeunes médecins à mener des essais cliniques sur la SEP. De telles récompenses encouragent l’innovation dans la recherche contre la SEP parmi une nouvelle génération de chercheurs.

La Fédération internationale de la sclérose en plaques (MSIF) encourage par ailleurs les jeunes chercheurs par le biais de sa récompense « Young Investigators Award » (récompense aux jeunes enquêteurs). Cette distinction est donnée à la meilleure présentation d’un projet translationnel (une recherche qui utilise les découvertes scientifiques pour améliorer la santé et le bien-être) effectuée par un jeune chercheur lors du congrès annuel du Comité européen pour le traitement et la recherche contre la SEP (ECTRIMS).

Les pays émergents

La McDonald Fellowship et les Du Pre Grants, toutes deux offertes par la MSIF, permettent aux chercheurs et aux cliniciens de pays émergents d’acquérir de précieuses compétences en matière de SEP, en travaillant dans un organisme de recherche d’un autre pays. En rentrant chez eux, les bénéficiaires sont supposés utiliser leur expertise nouvellement acquise et les réseaux de recherche afin d’améliorer la recherche contre la SEP, les activités et les soins en matière de SEP dans leur propre pays.

De nombreuses organisations offrent des financements afin de promouvoir la collaboration internationale dans le domaine de la recherche contre la SEP. La bourse de transition de carrière de la NMSS apporte son soutien à la formation de citoyens non ressortissants des États-Unis au sein d’une institution de recherche américaine, tandis que l’ARSEP propose des financements aux cliniciens, aux chercheurs et aux techniciens pour des visites dédiées à la recherche à partir et à destination de la France, afin de suivre une formation dans la recherche contre la SEP. De la même manière, le Ian Ballard Travel Award de la MS Research Australia et les subventions de voyages de la Stitching MS Research permettent aux chercheurs de voyager à l’étranger, afin d’encourager les échanges internationaux dans leurs domaines de recherche.

 

Faire évoluer les carrières

Il est également essentiel de fournir un soutien et une reconnaissance sans failles aux chercheurs qui se consacrent à la SEP, au fur et à mesure qu’ils évoluent dans leurs carrières. Le « Global MS Research Booster Award » du Stichting MS Research est une subvention particulière pour les chercheurs à l’échelle internationale qui se consacrent à l’identification des causes de la SEP. La UK MS Society offre, quant à elle, un « Innovation Award » (prix de l’innovation) afin d’encourager les chercheurs confirmés à lancer des projets pilotes dans la recherche contre la SEP.
La bourse de carrière Rita Levi Montalcini de l’Italian MS Society et la bourse de recherche de l’ARSEP, conçue pour couvrir les coûts des projets de recherche, sont d’autres exemples notables.

Le Charcot Award de la MSIF distingue, quant à lui, l’excellence de l’ensemble des réalisations en matière de recherche contre la SEP. Ce prix porte le nom de Joan Martin Charcot, qui a été le premier à donner une définition de la SEP en 1868.

Suivez les liens suivants pour en savoir plus sur le large éventail de subventions et de bourses qui sont accordées à l’échelle internationale.

informations associées

restez informé

By clicking submit I confirms that MSIF can send me the World MS Day newsletter. Please click to read our PRIVACY POLICY