15th mars 2016

La SEP ne m’empêche pas d’inspirer les autres

Rajiv, 35, Inde

On m’a diagnostiqué la SEP quand j’avais 18 ans. Je suis resté cloué à mon lit pendant presque deux ans avant de décider de reprendre ma vie en main.

Peu de temps après, j’ai rejoint le centre indien pour les victimes de traumatismes médullaires afin de suivre des sessions de physiothérapie. J’ai commencé à utiliser un fauteuil roulant pour me déplacer et on m’a initié aux sports en fauteuil roulant.

J’ai toujours adoré le sport et avant qu’on me diagnostique la SEP, je jouais au football en amateur. J’ai décidé de maîtriser les sports en fauteuil roulant et après beaucoup d’entraînement acharné, j’ai joué au tennis en fauteuil roulant pour l’équipe d’Inde et j’ai remporté le marathon de Delhi à cinq reprises !

Pour finir, on m’a offert un poste d’entraîneur sportif dans le centre de rééducation où j’avais moi-même été patient un jour.

informations associées

5th juin 2019

L’illustration « Ce que je veux que tu saches sur la SEP »‎ est un élément important de la boîte…

5th juin 2019

Dans le monde entier, des personnes ont partagé leur histoire, « Ma SEP invisible ». Regardez ces interviews personnelles afin de mieux…

My invisible MS story Daan
29th mai 2019

En cette Journée mondiale de la SEP, les associations du monde entier ont relevé le défi de mettre en lumière…