Select Language
  • Português
  • Français
  • Español
  • English
  • العربية

Placer la SEP sous les feux de la rampe à travers des films, des animations et des documentaires

En cette Journée mondiale de la SEP, les associations du monde entier ont relevé le défi de mettre en lumière l’impact invisible de la SEP.

Préparez le pop-corn ! Le mois de mai a été placé sous le signe de la créativité, et les associations dédiées à la SEP ont réalisé et diffusé des films, des animations et des interviews vidéo.

À São Paulo, au Brésil, HM-1 Artistic Productions et l’Associação Brasileira de Esclerose Múltipla (ABEM) lanceront le documentaire « The Diary of Lidwina » (le journal de Lidwina) lors de la Journée mondiale de la SEP. Les réalisateurs brésiliens Leonardo Gâmbera et Daniel Moreno souhaitaient réaliser ce film afin d’explorer la SEP et son impact sur la population brésilienne et sur le monde. Ce merveilleux documentaire est constitué d’une série de conversations avec des personnes atteintes de SEP, leurs proches et leurs médecins. Il aborde les symptômes de la SEP, le diagnostic et les expériences personnelles liées à la SEP. Nous sommes ravis que Peer Baneke, PDG de la fédération internationale de la SEP, figure dans le documentaire.

Lancement prévu pour la Journée mondiale de la SEP ! Regarder la bande-annonce 

MS Australia a créé une animation particulièrement émouvante pour la Journée mondiale de la SEP, qui explorera l’expérience d’une femme vivant avec ses symptômes invisibles. Elle explique que, souvent, les symptômes invisibles de la SEP ne sont ni perçus, ni compris, avec un message clair : « Vous n’avez pas besoin de voir mes symptômes de la SEP pour y croire ». Le lancement de l’animation se fera lors de la Journée mondiale de la SEP.

Regarder la bande-annonce:

MS Ireland est descendue dans la rue et a interrogé les passants irlandais sur ce qu’ils savaient de la SEP, qui en était atteint, sur la SEP dans le monde du travail et ses symptômes invisibles. Ces vidéos sont un excellent moyen d’en finir avec les idées fausses et les mythes à propos de la SEP ! Elles aident véritablement à mettre en lumière le chemin qu’il reste encore à parcourir afin de sensibiliser le public à la SEP et à son impact invisible sur la qualité de vie.

Au Mexique, l’association Esclerosis Múltiple Puebla de los Ángeles a filmé quatre personnes qui évoquent leur SEP, leur diagnostic et leurs symptômes. Des témoignages percutants ! 

Au Luxembourg, l’association Multiple Sclérose Lëtzebuerg a projeté le film « Small grey clouds » (petits nuages gris). Il s’agit d’un film magnifiquement tourné par la réalisatrice allemande Sabine Merina, qui a appris en 2011 être atteinte de SEP. À l’annonce de son diagnostic, le médecin a déclaré : « Sabine, il y a un petit nuage gris dans votre ciel bleu ». Pour elle, cela ressemblait davantage à un violent orage. Le film explore ses questions et ses peurs en tant que personne atteinte de SEP récemment diagnostiquée. Dans le cadre de ses activités à l’occasion de la Journée mondiale de la SEP, l’association Multiple Sclérose Lëtzebuerg a projeté ce film particulièrement émouvant, qui avait été diffusé dans les cinémas allemands en 2015.

En Autriche, l’association Multiple Sklerose Gesellschaft Österreich a projeté un film intitulé « Balancing Act », qui met en scène une jeune femme épanouie dans sa vie professionnelle et sa vie de famille, et qui se retrouve brutalement confrontée à un diagnostic de SEP. L’objectif du scénariste était de montrer la façon dont la SEP peut avoir un impact sur toute la famille. Le film évoque une série de symptômes invisibles, notamment la fatigue (fatigue physique et mentale intense), l’incontinence urinaire ou les problèmes sexuels.

Pour de plus amples informations, cliquer ici.

informations associées

restez informé

By clicking submit I confirm that MSIF can send me the World MS Day newsletter. Please click to read our PRIVACY POLICY